Président : SDOUKHAN Jean-Claude

Contacter Le Président de Commission

REPRISE DES ACTIVITES SPORTIVES APRES CONFINEMENT 

A l’attention des Médecins Fédéraux FFESSM du 17, Président(e)s, Cadres techniques.

Les consignes sanitaires mises en place contre la propagation du virus de la Covid 19 ont impacté fortement toutes les formes d’activités physiques régulières et sportives.

Sur le plan collectif, nombreuses sont les structures qui ont été mises au repos ou fortement ralenties.

Sur le plan individuel, nombreux sont celles et ceux qui ont interrompu leurs contacts associatifs et hésitent encore à les reprendre.
Les récentes dérogations ont permis cependant l’usage des espaces sportifs en salle ou espaces naturels aux seuls professionnels du sport , scolaires et personnes pratiquantes autorisées.

Le CDOS poursuit ses actions en « présentiel » permettant de répondre aux demandes de formation de certains encadrants.
Mais il est sans compter qu’un grand nombre de pratiquants adhérents et encadrants se sont retrouvés « déconditionnés » , voire même remis sur le chemin de la sédentarité.

Malgré les recommandations de bouger quotidiennement et de maintenir une activité régulière, le moment de la reprise semble tout de même se rapprocher et je tiens à mettre d’ores et déjà en garde les différents responsables de la nécessaire vigilance concernant cette phase de reprise tant attendue: phase de réathlétisation .

Après une longue période d’arrêt il faut envisager un retour progressif avec un programme de reprise plus lente mais adaptée au rythme de chacun , avant le retour à l’état de forme précédent la phase du premier confinement.
Les calendriers des différentes rencontres et compétitions sportives vont retenir dans un avenir très proche des dates qui vont stimuler l’envie de s’y inscrire ; mais l’urgence de s’y préparer ne doit pas précipiter la phase de réathlétisation qui concerne chaque pratiquant, et ce, quelque soit son niveau de pratique.
Il est évident qu’il faudra à nouveau réitérer tous les efforts déployés pour re motiver les personnes et insister sur l’aspect capital que les pratiques physiques régulières ou sportives sont indispensables pour améliorer et maintenir l’état santé de chacun à un niveau optimal .
La perte importante annoncée et constatée du nombre de licenciés dans toutes les disciplines est le reflet du repli vers la sédentarité .

En espérant un retour stable et sécurisé vers une pratique physique régulière , il faut demeurer vigilant , maintenir l’usage des gestes barrières qui ont fait leurs preuves et ne pas brûler les étapes d’une reprise progressive.

Dr DOUKHAN Jean Claude Pdt CMD 17 FFESSM  15 décembre 2020